faire relire ses contenus avant publication
Blog

5 bonnes raisons de faire relire ses contenus avant de les publier sur Internet

Lorsque j’étais chef d’équipe de rédaction, j’ai toujours été particulièrement sensible au niveau de langue des candidatures que je recevais. Selon moi, le savoir-faire le plus important d’un bon rédacteur web, c’est de maîtriser parfaitement la langue française.

Au vu des quelques recherches que j’ai réalisées, je ne suis pas la seule à penser de cette façon. 

En février 2019, 200 directeurs des ressources humaines ont accepté de répondre à un sondage réalisé par OpinionWay, pour l’application mobile « Mon coach Bescherelle ».

Pour 52 % des personnes interrogées, le niveau en expression écrite a pu engendrer la mise à l’écart d’une candidature, même si les compétences techniques et les expériences professionnelles répondaient aux critères du poste.

Avant de devenir freelance et d’intégrer un profil de correctrice de contenus à mon offre, j’ai eu envie de connaître l’impact des fautes de langue sur la perception que l’on a d’une marque, d’une entreprise ou d’un site de e-commerce.

Voici les enseignements que j’ai tirés de ma recherche : 5 raisons de faire relire ses contenus avant de les publier sur Internet.

1. Les fautes de frappe altèrent l’image de marque de l'entreprise

Les fautes de frappe sont celles qui altèrent le plus la réputation de votre entreprise ou de votre site.

Et pour cause, ce sont celles qui sont détectées le plus facilement par vos lecteurs. 

En effet, elles ne nécessitent pas un bon niveau en orthographe pour être remarquées.

Le couperet tombe alors rapidement lorsqu’elles sont identifiées.

raisons de faire relire ses contenus avant de les publier sur Internet

Voici les commentaires que les lecteurs laissent dans une étude qui les a mis en contact avec un site rempli de fautes typographiques (qu’ils identifiaient d’ailleurs comme des fautes d’orthographe) :

  • « Le site est plein de fautes, c’est complètement rédhibitoire pour moi. Ça ne fait pas professionnel et ça ne met pas en confiance. »
  • « Beaucoup trop de fautes qui décrédibilisent totalement le site. »
  • « C’est inadmissible, cela donne vraiment une mauvaise image et cela ne me donne vraiment pas envie de consulter plus le site.»

Aïe !

2. Les fautes de langue ont un impact sur l’expérience client

Selon une enquête Ipsos, près de neuf personnes sur dix se disent choquées quand elles repèrent une faute dans un courrier administratif. 

“Choquées” ! Le mot est fort !

Imaginez alors la réaction que ces personnes peuvent avoir lorsqu’elles scannent un site internet rempli de fautes. 

Cela peut être une raison de filer et d’acheter chez la concurrence… Sous réserve qu’elle ait des contenus impeccables.

3. Les fautes d’orthographe peuvent avoir un impact sur l’optimisation SEO de votre site

Cette étape de ma recherche m’a fait mal au cœur ! Pourquoi ? Parce que j’ai lu, sur une dizaine de sites que de laisser quelques fautes de Français, par ci, par là sur son site pouvait être une idée marketing efficace pour attirer des clients. 

En effet, ce serait une stratégie pour attirer les personnes qui font des requêtes-clés comportant des fautes d’orthographe ou de frappe sur les moteurs de recherche.

Qu’on se le dise, si cette technique a pu fonctionner il y a des années, ce n’est plus le cas en 2020. 

Les robots de Google sont tout à fait en mesure de détecter les fautes et de proposer directement le mot-clé erroné correctement orthographié en suggestion de votre recherche.

raisons de faire relire ses contenus avant de les publier sur Internet

D’autre part, même si cela peut attirer des visiteurs, laisser les fautes d’orthographe apparentes altérera la crédibilité de votre site auprès de ceux qui maîtrisent les rouages de l’orthographe. Le pari est alors plutôt risqué.

Il est préférable de penser à la qualité et à la valeur ajoutée des contenus que vous produisez pour améliorer leur positionnement SEO.

C’est en effet grâce à ça que votre audience restera plus longtemps à les lire. Elle sera, de plus, en mesure de trouver une information satisfaisante à une question qu’elle s’est posée. Le temps passé sur les pages de votre site s’en trouvera augmenté. C’est un critère pris en compte par l’algorithme de Google pour positionner votre site dans les résultats de recherche.

4. Les fautes d’orthographe sont parfois difficiles à détecter pendant la rédaction

Quand on a la tête dans le guidon, on ne voit pas toujours les roues du vélo ! 

Je vous en prie, ne me remerciez pas pour cette métaphore de qualité…

Cette quatrième raison de faire relire ses contenus avant leur publication est tirée de ma propre expérience. 

Combien de fois ai-je été persuadée de produire des contenus irréprochables, sans aucune faute d’orthographe, sans répétition ou sans aucune faute d’accord ?

Non, même à moi (en toute modestie), il peut m’arriver de laisser des coquilles et des répétitions dans mes contenus ! J’ai la chance d’avoir un mari et une amie (merci Emma) qui relisent régulièrement mes contenus avant que je ne les publie.

Avoir un regard extérieur et expert de la langue française est alors un atout considérable pour réaliser les erreurs qu’on ne voit pas lorsqu’on se relit seul.

raisons de faire relire ses contenus avant de les publier sur Internet

5. Les fautes de langue ne sont pas toujours identifiées par les correcteurs orthographiques gratuits

Cordial, Scribens, Grammarly, Bonpatron… vous connaissez ?

Les correcteurs orthographiques gratuits sont nombreux et offrent la possibilité de scanner les fautes d’orthographe les plus simples à détecter. 

C’est, en général, une bonne idée de scanner tous ses textes dans un correcteur avant de publier.

Si vous ne le faites pas encore, n’hésitez plus ! C’est la base !

Pourtant, quelques fautes de langue, de syntaxe, de typographie peuvent encore passer à la trappe.

Les correcteurs vous offrent parfois des alternatives pour corriger la qualité de vos contenus.

Selon moi, rien ne vaut l’œil expert d’un correcteur ou d’une correctrice pour vous aider à trouver la formulation exacte ou à vous questionner sur vos choix lexicaux. 

raisons de faire relire ses contenus avant de les publier sur Internet

Pour résumer le contenu de cet article, il est essentiel d’intégrer la correction à la production de vos contenus grâce à ces étapes-clés :

  • anticipez et planifiez leur rédaction ;
  • rédigez un jour et relisez-vous le lendemain (si vous n’avez pas de relecteur extérieur) ;
  • utilisez un correcteur orthographique automatique gratuit pour contrôler la qualité de vos écrits ;
  • pensez à l’impact à long terme de ces écrits sur votre réputation ;
  • si vous manquez de temps, d’envie ou d’expertise, faites appel à mes services de correctrice de contenus.
Et vous, pensez-vous que les fautes de langue peuvent pénaliser vos ventes ?
Que faites-vous pour vous relire avant de publier ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.